EMINEM : Recovery

eminem recovery

Trop vite parti en retraite, l’enfant terrible de l’Amérique est vite revenu aux affaires, et se montre même furieusement conquérant. Preuve en est ce « Recovery » sorti un an seulement après « Relapse ». Eminem s’est entourée des plus grands producteurs du moment et d’invités prestigieux (Pink, Lil Wayne, Rihanna) pour nous présenter un album qui selon lui est une renaissance, le retour du vrai Marshall. Mais qui est donc cette personne ? Ici, on découvre un être amer, qui se cherche un nouveau flow, une nouvelle façon d’écrire et de voir la vie, et n’hésite pas à cracher sur ses albums précédents. Fini les attaques gratuites et l’humour parfois limite, Eminem semble devenu adulte. Doit-on l’encourager dans cette voie, qui, il faut l’avouer, si elle donne naissance à un assez bon disque, manque d’une certaine fantaisie et du recul qui fait défaut à la plupart des rappeurs, ou regretter le passé ? C’est à chacun de voir, mais ce nouveau rappeur semble tout de même assez mal à l’aise avec son nouveau moi, et la gravité déployée sur ce nouvel opus en forme de crise de la quarantaine pourra en laisser plus d’un tiède… L’album de plus dur et le plus honnête certainement, mais qui reste assez inégal de par la pléthore de productions accueillies, les différents rôles endossés par le maître et le manque d’auto dérision.

Paroles de l’album

Site officiel

Eminem : Not afraid

Eminem : 25 to life

Eminem : No love

Related Posts

  • 80
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 77
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, à
  • 77
    Tous les fans de metal extrême qui ne connaîtraient pas encore les italiens d’Ephel Duath devraient rougir de honte après l’écoute de ce nouvel opus. Pas beaucoup plus que pour le précédent, me diront les initiés, mais plus le temps passe, et plus leur faute s’alourdit. Un petit point d’histoire…
    Tags: de, un, plus, à
  • 76
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 75
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *