EL MICHELS AFFAIR : Adult themes

Que se cache-t-il derrière cette jolie pochette coquine et ce titre évocateur ? Et bien, l’un des albums instrumentaux les plus excitants et WTF du moment, pardi ! Si vous n’étiez pas tombés sur la chronique du précédent album de Leon Michels, je me dois de vous faire une présentation sommaire ; le monsieur nous vient de la grosse pomme et kiffe de chez kiffe sa race la soul music, qu’il décline de bien des manières. Ici, il a voulu mettre en forme sa musique comme une bande originale de film, et c’est plutôt réussi. On se croirait revenu dans les années 60, lorsque la soul avait été vampirisée par des compositeurs européens et mariée de force mais plutôt de façon heureuse avec des éléments pop, orchestraux ou plus psychédéliques. On pensera forcément à un François de Roubaix, mais aussi aux titres les plus orchestraux d’un Gainsbourg. Bien sûr, on échappe pas (on ne le souhaitait pas vraiment, d’ailleurs) à des titres mystérieux et/ou plus sombres et rythmés, qui pourraient bien s’acoquiner avec le hip-hop dans un avenir plus ou moins proche (ce qui serait un juste retour des choses, d’ailleurs, quand on connaît la carrière du New-Yorkais). Et si ce nouvel opus ne dure qu’un peu plus d’une demi-heure, on en a quand même pour son argent. Très belle performance !

Instagram

Facebook

Related Posts

  • 10000
    Leon Michels est New-Yorkais et donne dans la soul de standing. Le gusse n’est pas un rigolo, et sait de plus parfaitement attirer à lui une foule de gens qui n’en sont pas non plus. Après un premier album plutôt classique, il en vient à traîner avec plusieurs membres du…
  • 10000
    Et de quatre pour le français Cyril Capra alias Kognitif. « Soul Food II », suite directe du premier donc, suit sa route ; trip hop, soul, hip hop, groove, tout ça dans un grand shaker avec pour objectif un apport journalier en plaisir. Et si « the soul » qui ouvre l’album traîne un…
  • 10000
    L'année dernière (mais c'est qu'on est productif, monsieur Cyril Capra!), j'avais reproché à Kognitif son manque de folie, contrebalancé il est vrai par une technique certaine et de bonnes idées. Me voici avec le 3e album entre les esgourdes, l'occasion de voir où en est le français. Les 30 secondes…
  • 10000
    Matteo, c’est pas mon cousin italien. C’est un membre du collectif Chinese Man, et non des moindres, puisqu’il s’agit également d’un des membres fondateurs du label qui a permis aux aixois d’exploser. Ce premier album nage dans les mêmes eaux, d’ailleurs. Soit un joyeux fourre-tout entre hip-hop, groove, electro, trip-hop...…
  • 10000
    Il est difficile de définir Red Snapper. C'est d'ailleurs certainement ce qui a fait le succès du groupe britannique, l’exigence de ses fans et sa difficulté à se renouveler de façon convenable. Paru après un premier album remarqué fusionnant déjà les genres, « Making bones » poursuit le voyage groovystique du groupe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *