DISTORTED : Memorial

distorted memorial

De l’Israël, on connaît Orphaned Land, et jusqu’ici, ça nous allait très bien comme ça, étant donné que le groupe comble déjà nombre d’attentes du métalleux moyen. Or, aujourd’hui, voici qu’arrive Distorted, quintette présentant bien quelques similitudes avec le groupe suscité, à savoir l’utilisation de mélodies d’inspiration orientale au sein d’un death thrash mid-tempo. Différence notable, il dispose d’une vocaliste à temps plein, dont la douce voix vient contrebalancer les vocaux death / black présents ici et là. Soyons un peu sérieux maintenant ; Distorted veut visiblement nous refaire le coup de « Sahara », mais voilà, on est pas des buses, et concrètement, ce « Memorial », tout honnête qu’il soit, est beaucoup moins bien foutu que la production des génies orphelins. Dommage, mais les neuf titres de ce premier album sentent vraiment trop le réchauffé, et manquent trop cruellement de personnalité pour être pris au sérieux.

Paroles de l’album

Site officiel

Distorted : Children of fall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *