DISBELIEF : 66 Sick

disbelief 66 sick

Je vous l’avoue, depuis que j’ai jeté une oreille d’abord distraite puis fascinée sur « Shine », chaque sortie d’un album des allemands de Disbelief est accueillie la bave aux lèvres par bibi. Et si j’ai été quelque peu déçu par le précédent opus, ce « 66 Sick » va faire pencher la balance de l’autre côté. Car c’est clairement dans le thrashcore désespéré et violent de « Shine » qu’il faut chercher sa filiation. Et encore une fois, ces riffs d’une puissance terrassante, ce son frôlant parfois le stoner, ce chant déchiré et ces mélodies à la limite du goth metal font mouche. Que vous dire de plus ? Qu’avec un peu de chance, vous tomberez sur la version collector comportant quatre titres bonus dont une étonnante reprise d’Iron Maiden ? Disbelief est pour moi un groupe culte, à vous de voir si vous voulez entrer dans le cercle…

Paroles de l’album

Site officiel

Disbelief : Sick

Related Posts

  • 83
    Le précédent opus de notre ami le jovial Rudy Ratzinger m’avait déçu, tout comme des milliers de fans d’un one-man band qui avait dans le passé su composer des pièces violentes, froides et dansantes qui imprégnaient le corps et l’esprit et entraînaient une adhésion immédiate au genre (pour les cerveaux…
    Tags: de, à, qu, un, d, une
  • 72
    Je ne vais pas vous le cacher, la première chose qui m’est venue à l’esprit après l’écoute au calme de ce disque est une interrogation d’une subtilité et d’un à-propos pas forcément accessible au commun des mortels, auquel ma condition de critique rock me permet d’échapper : « Ben pourquoi ? ». Pour vous,…
    Tags: de, à, d, une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *