DILLINGER ESCAPE PLAN (THE) : Option Paralysis

dillinger escape option

Partis d’un postulat post hardcore qu’il trouvaient trop étriqué, les foufous derrière The Dillinger Escape Plan y ajoutent des éléments noise, jazz, rock, heavy, mélangent le tout et nous régalent de leurs mets sonores plus ou moins raffinés. L’influence Patton est toujours aussi présente dans la voix claire de Greg Puciato, la technicité toujours au service de l’agression sonore. Et le groupe a plus que jamais ici le cul entre deux chaises, ayant rendu ses passages écoutables encore plus écoutables, et les parties brutales toujours aussi aptes à décrocher les cervicales. Bref, le passage de Relapse à Season Of Mist n’a pas fait changer la formation, que les fans se rassurent ; l’illustration sonore dans la pub pour le shampoing, c’est pas pour demain. De toutes façons, même lorsqu’il évite toute forme de violence comme sur « Parasitic Twins », le groupe n’est pas assez commercial pour entraîner une fille à se shampouiner nue en forêt en attendant que la pluie tombe, n’en déplaise aux petits pervers que vous êtes ! « Option Paralysis » est donc juste l’album qu’on attendait de The Dillinger Escape Plan ; moins surprenant, mais tout aussi bon que ses prédécesseurs.

Paroles de l’album

Site officiel

The Dillinger Escape Plan : Farewell, Mona Lisa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *