DEADLY AVENGER : Blossoms And Blood

deadly avenger blossoms

Deadly Avenger, alias Damon Baxter, avait attiré mon attention il y a six ans déjà avec « Deep Red », premier album qui ne voulait pas choisir entre ses différentes influences, qu’elles soient pop, rock, electro, funk, ambiant, trip hop ou musique de film. Pas exempt de défauts, le disque comportait tout de même suffisamment de bons titres pour laisser un bon souvenir. C’est donc assez confiant que je me mettais à la recherche de ce deuxième album. Bonne nouvelle, le monsieur a mis à profit ces dernières années pour peaufiner son art, et créer des morceaux qui, rassemblés, donnent à entendre un disque plus homogène que ne l’était « Deep Red », qui s’apparentait plutôt à une (bonne) compilation de musique électronique. Même si ce sentiment n’a pas totalement disparu, le côté musique de film, influence majeure du bonhomme, constitue le fil rouge de cet opus. On ne s’étonnera donc pas de l’approche très Craig Armstrongienne de certains morceaux. Les deux garçons ont certainement pas mal de choses en commun. Dont le talent de savoir écrire des titres beaux, forts et évocateurs. Beaucoup plus riche et homogène que son prédécesseur, ce « Blossoms And Blood » a tout pour lui, et mérite une place de choix dans la discothèque de ceux qui aiment à la fois la musique électronique et la musique de film. D’ailleurs, certains ne s’y sont pas trompés, et certains titres de ce très bon deuxième album vont être utilisés dans des musiques de film ou des trailers, comme pour son premier opus. Excellent.

Site officiel

Related Posts

  • 100
    De sa Finlande natale, le DJ Jori Hulkkonen nous envoie ce quatrième album par le biais de Fcom, légendaire (depuis peu, certes...) label français de Laurent Garnier et Eric Morand, tenant une place prépondérante dans l'essor de ce qu'il est convenu d'appeler la « french touch ». Et de French touch, il…
    Tags: de, à, musique
  • 89
    Je dois avouer que j'attendais beaucoup de cet album, tant “Maudits soient les yeux fermés”, le morceau présent sur la bande originale du blockbuster “Taxi” premier du nom m'avait impressionné et conquis. Chiens de Paille s'est imposé à moi par sa distance au monde, sa froide lucidité. La vérité, la…
    Tags: de, à
  • 84
    Le pays de l'oncle Sam a dj Shadow, Montpellier a Jonah. Un peu expéditif, mais pas si déplacé que ça à l'écoute de ce projet live vraiment étonnant et brillant. Créant des morceaux hybrides à base de rock, jazz, musique électronique et musique du monde, le bonhomme part dans tous…
    Tags: à, de, musique
  • 82
    Parler de black metal anglais paraissait jusqu'en 1994 assez ridicule. Bon, ok, il y avait eu Venom, mais la genèse (et le fut-elle vraiment ?) du genre était bien lointaine, et depuis la scandinavie avait repris le flambeau, et transformé celui-ci en grand brasier, troquant le satanisme de pacotille contre…
    Tags: de, à
  • 82
    Lorsque l'on est chanteuse d'un groupe aussi prestigieux que Portishead, il est parfois bon de prendre du recul, de se ressourcer. C'est vrai, autant de spleen, ça doit fatiguer à la longue ! Non ? Eh bien, il semblerait que ce soit pas le cas. Le premier album de cette…
    Tags: de, à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *