DANZIG : The Lost Tracks Of

danzig_losttracks

Je l’avoue sans mal, je suis fan de Danzig, du moins de celui des débuts, la qualité faisant cruellement défaut aux dernières « oeuvres » du groupe du petit hargneux Glenn. Alors lorsque le bon monsieur Evilive me propose de mettre la main sur 26 titres issus des sessions des disques de l’âge d’or, je ne me fais pas prier, tout en conservant en tête qu’il s’agit de titres écartés, et donc de moindre qualité. On trouvera parmi ces « titres perdus » des reprises (« Buick Makane », « Cat People », « Caught In My Eye »), des titres rares (« Deep »), et des vraies chutes de studio (tout le reste). Alors la question que vous vous posez tous, la réponse est oui, il y a de vraies bonnes chansons sur ce disque (« When Death Had No Name », « Dying Seraph », « You Should Be Dying », « Crawl Across Your Killing Floor », « Warlok », « Bound By Blood »), dans la droite lignée des trois premiers disques. Le reste oscille entre titres moyens ou franchement dispensables. Alors ce « The Lost Tracks Of » est-il un achat raisonnable ? Bah, pour ceux qui ont acheté « Blackaciddevil », par exemple, je dirai qu’ils ne sont pas à ça près… Pour les autres, ce sera selon le degré de fanatisme. Pas de l’arnaque, mais pas une super bonne affaire non plus !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 10000
    Personnage haut en couleur, à la fois risible et très respectable, Glenn Danzig continue en 1994 d'explorer la voie d'un metal à la fois heavy, bluesy et gothique avec ce quatrième disque de sa troisième incarnation musicale. On y retrouve un style sombre, mid-tempo, sublimé par la voix du dark…
  • 10000
    Six ans après un « Circle Of Snakes » bof bof, le héros Glenn Danzig repointe ses muscles et son regard ténébreux, un nouvel album dans la poche kangourou de son pantalon de cuir. Bon, avouons-le, depuis quelques années, rien de ce qui sort de sa batcave n'est très excitant, alors si…
  • 10000
    « Glenn est revenu à ses premières amours avec ce disque » entend-je partout. Fan à mes heures de son dark heavy rock et de sa voix unique et puissante, je me jetai donc sans réfléchir sur ce nouvel opus, babines retroussées et crocs luisants. Et ce retour aux sources,…
  • 10000
    Sixième album pour les frangins Calabrese. Pour les non-initiés, le combo pratique un style horror punk qui verse parfois dans le grand-guignol. Il faut dire qu'une des influences principales de Jimmy, Bobby et Davey est Glenn Danzig (on s'en serait pas douté au vu de la pochette...), ceci explique donc…
  • 10000
    Je sais de King Dude que c'est tout d'abord le propriétaire d'une marque de fringues goth mais qu'il aime aussi la musique, de préférence bien dark. Membre de plusieurs formations de plusieurs bords différents (black metal, hardcore metal), il signe également des disques sous son nom propre, dont ce "Fear"…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *