DAGOBA : Face The Colossus

dagoba face

Il y a, dans la vie d’un français, des événements qui ravivent la flamme, qui vous rendent fier de votre pays, et confiant dans l’avenir, malgré les soucis qui s’amoncellent et le triste constat d’une humanité moribonde. Des moments où on assiste à une victoire surprise et écrasante du challenger qui partait avec deux trains de retard. C’est un peu l’histoire de Dagoba. Pensez donc : percer pour un groupe de metal français, c’est déjà dur, alors pour des marseillais, et dans un domaine aussi balisé et bouché que le power thrash… Et pourtant. Avec « Face The Colossus », les phocéens sont prêts à anéantir toute résistance. Plus mélodique, plus intelligent, plus massif, plus précis, ce colosse détruit tout sur son passage, et s’impose dès la première écoute comme un classique du metal international, à vous donner des frissons. Excellent de bout en bout, voici le chef d’oeuvre de Dagoba, celui grâce auquel ils se placent comme les égaux de formations comme Machine Head, Slipknot et consorts. Un nouveau géant est né.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 73
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 73
    A vrai dire, je ne pensais pas pouvoir jouir de nouveau du black metal occulte de ces grecs, sans nouvelles d’eux depuis 11 ans ( !) et leur album « The Mystic Path To The Neverworld », pas révolutionnaire, moins bien foutu que ceux de ses voisins de Necromantia, mais assez sympathique quand…
    Tags: de, the, un, à, plus
  • 72
    J'ai connu les australiens d'Alchemist grâce à monsieur Relapse records qui en 2003 m'a gentiment envoyé leur cinquième album, "Austral Alien". Un disque qui à l'époque m'avait fait forte impression, et où j'avais pu découvrir une formation expérimentée, sûre d'elle, aventureuse et à la personnalité hors du commun. Quatre ans…
    Tags: de, un, à, plus, metal
  • 71
    Tous les fans de metal extrême qui ne connaîtraient pas encore les italiens d’Ephel Duath devraient rougir de honte après l’écoute de ce nouvel opus. Pas beaucoup plus que pour le précédent, me diront les initiés, mais plus le temps passe, et plus leur faute s’alourdit. Un petit point d’histoire…
    Tags: de, un, plus, à
  • 71
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *