CYNIC : Traced In Air

cynic traced

Le metal, on le sait, ça mène à tout. Cynic, groupe de (death) metal progressif floridien, en est le parfait exemple. Auteur d’un unique album en 1993, mal compris par le public car beaucoup trop novateur, il se sépare peu de temps après, laissant ses membres retourner à la vie active. Et la vie active pour son guitariste / chanteur, c’est la reprise des études de musique avec des cadors du jazz, la collaboration avec le groupe Berlin, et enfin…la composition de génériques pour Disney ! Oui, mais voilà, au bout d’un moment, le naturel prend le dessus, et voilà que Cynic se reforme. Et nous revient avec « Traced In Air », un très bon deuxième album. Plus (ou presque) de chant death, plus trop de son metal extrême non plus d’ailleurs, Cynic a définitivement plongé dans le metal progressif, avec toujours cette voix vocodée si typique. Ultra-mélodique et toujours superbement pensée, très technique et toujours en mouvement, la musique de Cynic fait mouche sur chaque titre, à la fois complexe et très accessible de par son côté aérien et son chant caressant. Un disque plein de qualités, à la fois énergique et onirique, qui mérite vraiment qu’on le fasse connaître !

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 74
    Après un album considéré comme moins bon par les fans et un changement de guitariste, Epica savait qu'il ne pouvait pas décevoir sur ce 6e album. Simone (regardez les photos de la demoiselle avant de vous moquer de son prénom, messieurs) et les siens ont donc tout fait en grand…
    Tags: de, plus, metal, à

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *