CURSE OF THE GOLDEN VAMPIRE : Mass Destruction

curse of the golden vampire mass

Que se passe-t-il lorsque l’on fait s’accoupler le lapin duracel sous amphétamines, un sampler déglingué, un troll avec un micro, un mammouth guitariste et un ingénieur du son schizophrène ? Ah, décidément, Mike Patton aime les expériences musicales étranges. C’est donc le label Ipecac qui nous présente la dernière sauvagerie de Justin Broadrick (Godflesh, Techno Animal) et Kevin Martin (Techno Animal lui aussi). Une mixture ultraviolente et malsaine entre dub, techno hardcore, grind, punk-hardcore et indus. Et certainement l’un des disques les plus abrutissants de cette rentrée. Personnellement, j’ai rarement entendu une musique aussi insoutenable et hideuse, et pourtant si hypnotique, fascinante. COTGV va vous crever les yeux, vous éviscérer, vous rendre fou, faire ressortir ce qu’il y a en vous de plus cruel, bestial, vous posséder, vous transir jusqu’à l’os, vous dégoutter à jamais de la race humaine. Et vous trouverez dans cette folie furieuse du réconfort et de la jouissance.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *