CROWS : Silver tongues

Vous savez pourquoi on appelle le post punk « post punk ? ». Non ? Alors écoutez ce premier album des anglais. Le punk, on se le prend en pleine gueule dès « Silver tongues ». Sales (probablement), bruyants et mal peignés, les gars – ou les titres ? On va dire les deux – contenus ici ont bien du mal à tenir en place. Le côté très anglais de la musique du groupe vient compléter le tableau. Des oripeaux habituels du post punk, il n’y en a que très peu de traces ici. Si on y cherche le côté austère, le noir corbeau, la basse chromée… Bon, ok, on peut le trouver parfois. Mais ce n’est pas, loin s’en faut, ce qui saute aux oreilles. Par contre, ça fait quand même trois fois que je l’écoute, ce disque, et y’a pas à dire, ça marche bien. Certes, « Silver tongues » n’est pas le disque qui hantera vos nuits, mais quand on s’y abandonne, ses titres ont cette intensité, cette force et cette personnalité qui les rend diablement attachants. Est-ce que ça marche parce que le disque a été enregistré par le groupe entièrement dans le noir ? Aucune idée. Mais le résultat est assez saisissant. Ceci dit, pas sûr que la magie opère longtemps ; il faudra que le groupe confirme ce potentiel sur un deuxième album. A suivre !

Facebook

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *