COLDPLAY : X & Y

coldplay xy

Chris Martin et les siens sont limite pénibles. Ils ne prétendent pas être les nouveaux Beatles, leurs frasques ne recouvrent pas la une des tabloïds, ils ne se déchirent pas, et sont même écolos et favorables au commerce équitable. Et, comble du mauvais goût de leur part, ils sortent un troisième album irréprochable. Car des treize titres égrenés ici, aucun n’est mauvais. Et les singles ne sont même pas forcément les titres les plus attachants. Que dire ? La pop intimiste des anglais, toujours empreinte de mélancolie, est toujours aussi efficace, et l’auditoire du groupe risque encore une fois de s’en trouver augmenté. Alors oui, je pourrais vous gâcher le plaisir de la découverte en décrivant chaque titre de l’album, à grand renfort de métaphores, mais je n’en ai franchement pas envie. Si vous saviez à quel point c’est fatigant de chercher des arguments pour défendre un disque qui n’en a pas besoin et qui présente tant de qualités que la difficulté c’est de choisir laquelle on va évoquer en premier…

Paroles de l’album

Site officiel

Coldplay : Speed of sound

Coldplay : Fix you

Coldplay : The hardest part

Coldplay : Talk

Related Posts

  • 10000
    Je ne suis pas, pour l'instant, arrivé à descendre un album de Coldplay. Pourtant, le groupe est une cible facile ; gentil, humain, charmant, et toujours au top, il attire facilement la suspicion et les jalousies. Mais Coldplay a jusqu'aujourd'hui toujours sorti des albums exemplaires. Tout a une fin. Alors…
  • 10000
    Autant le dire tout de suite, j'apprécie Coldplay. Oui, je sais, le groupe produit depuis des années une musique un peu trop radio-friendly, un peu trop facile, trop policée. Je sais aussi que niveau texte, on ne tutoie pas le sublime, et que, c'est certain, les membres du groupe sont…
  • 10000
    Depuis leur débuts pétaradants, je ne trouve hélas dans les disques de Keane que très peu d'idées, et beaucoup, hum, d'application. Une louche de Coldplay par ici, un chouilla de Manic Street Preachers par là, un peu de U2, de Simple Minds, et l'affaire est réglée. C'est peut-être réducteur, mais…
  • 10000
    Allons donc. Ben Folds Five à peine mort, voici déjà qu'une jeune formation vient déjà prendre le créneau de la pop sans guitare mais avec un piano. Et avec un premier single qui, s'il sonne très classique, voire déjà-vu, n'en est pas moins agréable. Pas de quoi sortir la vaisselle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *