COEUR DE PIRATE : Roses

coeurdepirate_roses

Oui, je sais ce que vous pensez. Mais non, je n’écoute pas ce disque par dépit. Il se trouve que depuis quelques temps, je trouve les singles de la québécoise fort plaisants. En 2013, j’ai sauté le pas, et écouté « Blonde ». Sans trop de surprise, ça n’a fonctionné qu’à moitié. J’y ai aimé les influences pop marquées, j’ai été troublé par la voix mutine de la jolie Béatrice Martin, bercée par sa mélancolie. Au final, ça restait quand même trop chanson pour moi, mais j’en gardais une impression plutôt positive, ce qui constituait déjà un grand pas en avant. Ce troisième album me fera-t-il changer d’avis ? Ça commence en tout cas très bien avec un « Oceans brawl » tout en délicatesse et en mélancolie, au piano et à l’orchestration très juste. La déjà connue « Oublie-moi » enchaîne, et on y retrouve le timbre qui fait frissonner les garçons. « Crier tout bas » continue sur la même lancée. Pour l’instant, j’accroche assez bien, même si la demoiselle a quelques automatismes. « I don’t want to break your heart », un poil plus légère, casse le rythme, surtout lorsque survient le chant horripilant d’Allan Kingdom, rappeur canadien ayant fricoté avec Kanye West. « Drapeau blanc » et « Undone » sont à peu près faites du même bois, présentant une facette plus pop et ensoleillée qui ne m’embarque pas. La grandiloquente « Tu oublieras mon nom » n’apporte hélas pas grand-chose de plus. La triplette anglophone finale renoue avec le mode mineur du début d’album, et également son côté très cinématographique : on sent que Coeur de Pirate a incrusté certaines de ses chansons dans des séries télé. « Roses » est globalement un bon disque, mais qui demeure un peu trop homogène dans ses ambiances, et inégal dans ses mélodies. J’y vois tout de même une nette progression, que je ne manquerais pas de vérifier d’ici deux ou trois ans !

Paroles de l’album

Site officiel

Coeur De Pirate : Oublie-moi

Coeur De Pirate : Crier tout bas

Related Posts

  • 10000
    Ok, je ne suis pas vraiment le cœur de cible de Coeur de Pirate. Jusqu'ici, je la voyais comme une sensation du moment, gentillette mais aussi loin de mon univers qu'un Christophe Mae. Bien sûr, je trouvais son petit minois bien mignon, et sa voix mutine assez sexe, mais à…
  • 10000
    Le rock français, ça n'a jamais été ma came. Alors ce deuxième album d'un groupe français au nom rappelant un tube tiédasse de Christophe ne m'inspire pas des masses. Mais bon, si on m'a envoyé ce disque, c'est bien qu'on a pensé que ça pourrait me provoquer autre chose que…
  • 10000
    Petit à petit, la scène musicale française gagne en diversité, en visibilité, et s'exporte, sans plus subir les préjugés et partis-pris du public, des critiques et de la scène elle-même. Aujourd'hui, on peut écouter français sans qu'on en déduise lourdement qu'on est un puriste de la langue ou un ardent…
  • 10000
    On peut accuser Emilie Simon de beaucoup de choses. De jouer de son physique et son joli minois sur ses pochettes aguichantes, d'abord. Mouais. En même temps, c'est un ravissement pour les yeux. Difficile de ne pas craquer sur son visage d'ange aux traits délicats et au regard désarmant. On…
  • 79
    « Roses » avait chez moi suscité beaucoup d’espoirs. Après une première rencontre mitigée, la mutine Coeur de Pirate plongeait sa chanson pop dans un bain mélancolique et cinématographique qui transfigurait sa musique. Album d’une transition (non, je n’emploierai pas le terme « maturité »), il perdait peut-être en fraîcheur ce qu’il gagnait en…
    Tags: coeur, pirate, plus, pop, chanson, française, rock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *