COEUR DE PIRATE : Blonde

coeur de pirate blonde

Ok, je ne suis pas vraiment le cœur de cible de Coeur de Pirate. Jusqu’ici, je la voyais comme une sensation du moment, gentillette mais aussi loin de mon univers qu’un Christophe Mae. Bien sûr, je trouvais son petit minois bien mignon, et sa voix mutine assez sexe, mais à part ça… Mais c’était sans compter sur l’imparable « Adieu » découvert au gré des ondes radio (les valables, celles qui voguent du côté du plat pays). Et là, je suis conquis, je me sens comme une midinette, je chantonne même. « Oh mon dieu ! » (dit l’agnostique). « Suis-je en train de devenir… fan de chanson française ??? ». Non, en fait, en y écoutant bien, les oreilles grandes ouvertes, on perçoit facilement les influences rock et sixties de la donzelle parmi des choses un peu plus classiques. Et ça fait passer la pilule plus facilement. On retrouve pas mal de redites aussi, et ce qu’on avait pu reprocher à « Comme des enfants » s’applique sans mal à une majorité de titres. Toujours aussi ces histoires d’amour douces, amères, ou les deux. Mais allez, peut-être suis-je dans un bon jour, en tout cas je trouve que ce « Blonde » est plus proche d’un Vanessa Paradis des jours tendres que d’une Amel Bent. Même si ça me fait un peu peur, je dois dire que je trouve cet album très écoutable. Un peu longuet certainement, mais écoutable. Bon sur ce, je vous laisse, je vais aller pleurer chez mon psy habillé comme ma mère.

Paroles de l’album

Site officiel

Coeur de Pirate : Adieu

Coeur de Pirate : Golden baby

Related Posts

  • 81
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une, à
  • 76
    Premier album pour les rigolos après le départ de leur chanteur Ivan. Dur de succéder à ce gentil clown à la voix doucement barrée. L'album précédent avait déjà vu opérer un changement dans le style de nos picards préférés, qui ne le sont d'ailleurs plus tant que ça, picards. Plus…
    Tags: de, à, plus, un, ça
  • 74
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 74
    Qui a déjà jeté une oreille du côté de Necromantia, Rotting Christ, Order Of The Ebon Hand et autres Septic Flesh le sait, les grecs sont capables de faire preuve d'une violence exemplaire, et parviennent de plus à y insuffler une rigueur et un génie musical, pour rendre le tout…
    Tags: de, une, un, à
  • 73
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *