CLAN OF XYMOX : Days of black

Depuis sa formation en 1983, Clan Of Xymox a sorti un nombre impressionnant de disques et connu un nombre quasi équivalent de formations. Côté musique, il a aussi touché à divers styles, en gardant bien entendu un pied dans le rock gothique qui l’a vu naître. Seul maître à bord depuis longtemps, Ronny Moorings décide de son chemin musical au gré de ses envies. Cette année (enfin, plutôt l’année dernière, « Days of black » ayant été achevé en décembre 2016), il a décidé de s’éloigner un peu des rythmes dansants développés sur ses albums précédents pour renouer avec un style plus proche d’« In love we trust ». Bon, ok, celui-ci était un peu un pont entre deux mondes. Voilà pour le contexte. Mais ce qui est important, c’est la réalisation. Et on se rend vite compte que Clan Of Xymox est encore capable de pondre de petites bombes. Ici, c’est « Loneliness » qui s’y colle d’abord, incroyable leçon d’efficacité electro goth. Mais d’autres se bousculent au portillon : « I need to be alone », « Your kiss », « Leave me be »… Et le reste ? De bons titres mélodiques assez typiques du genre mais pas trop caricaturaux, un mélange bien dosé de rock et d’electro, bref un disque agréable pour un groupe qui n’a rien perdu de sa superbe.

Site officiel

Paroles de l’album

Clan Of Xymox : Loneliness

Related Posts

  • 10000
    Le rock gothique fait partie des (nombreux) genres que j'apprécie. Toutefois, je l'apprécie la plupart du temps avec modération. Pas parce que, comme la trance goa, le punk hardcore ou le reggae, ses chansons finissent toutes par se ressembler (quoique parfois...), mais parce que trop souvent ses représentants en font…
  • 10000
    Gnostic Gorilla est un duo de Toronto pratiquant un mélange fort peu radio-friendly de rock gothique, electro-dark, coldwave et musique industrielle. Chant péremptoire ou râles menaçants, nappes étranges, rythmiques lentes et technoïdes, guitares très rock, à la limite du metal, influences folk et world, plusieurs univers se conjuguent ici pour…
  • 10000
    1994. Adrian Hates, qui aime l'electro dark et le rock gothique, fonde Diary Of Dreams et lui donne une couleur ni trop sombre ni pas assez. 2015. Plus de vingt ans après la création du projet, Adrian Hates sort son douzième album. Qu'est-ce qui a changé ? Ah, mais j'oublie un…
  • 10000
    Je ne sais pas grand-chose sur Killwave. Ils sont quatre, viennent de Chicago. C'est maigre. Ah, oui, et ce « Death by distortion » est leur deuxième album, après un éponyme en 2010. Là, ça sent quand même pas mal la galère. Il faut dire que Killwave joue un mélange entre rock…
  • 10000
    Vous avez déjà écouté des disques hétéroclites, croisé des groupes qui ne savaient pas trop faire le tri parmi leurs nombreuses influences et faisaient le choix de ne pas choisir ? Et bien les new yorkais de Cult Of Youth sont pile poil dans cette catégorie. Leur nouvel album, pourtant placé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *