CATARACT : Eponyme

cataract eponyme

10 ans au compteur, et l’arrivée d’un album éponyme pour Cataract, Autant d’indices qui nous amènent à penser que ce disque marquera certainement les esprits. Et ce n’est pas le premier titre, « The Separation Of Life And Time », qui viendra me contredire. Synthèse parfaite de thrashcore et de hardcore metal, il arrache la tête avec ses riffs massifs, son chant parfait, sa rythmique qui en impose. A partir de là, tout s’enchaîne très vite ; du riff, de la violence, de la diversité, des classiques immédiats. Ne tiendrait-on pas là l’album ultime des suisses ? C’est fort possible ! Pour tout dire, on a l’impression d’assister à une renaissance du groupe au travers de cet excellent cinquième album, qui allie le meilleur du « vieux » Cataract à de (grosses) influences Machine Head ou Pantera bienvenues, voir même à Entombed sur certains titres. Alors certes, ces influences étaient déjà présentes sur les autres disques du groupe, mais elles sont ici utilisées au mieux, pour faire ressortir tout le potentiel destructeur du combo. Tout est là pour que ce disque entre dans le top des meilleurs albums de l’année, et du genre.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *