CAPE, Joey : Bridge

joey cape bridge

Vous connaissez Lagwagon ? Me First And The Gimme Gimme’s ? Sachez que derrière ces deux projets franchement punk rock, on trouve Joey Cape. Aujourd’hui, celui-ci présente un projet solo assez étonnant et réussi, acoustique à 95 %, dans la veine d’un Elliott Smith. Ok, en moins abouti, peut-être, mais l’idée est là, et l’album contient quelques titres franchement excellents, « No Little Pill » en tête. Derrière le vernis pop, on retrouve parfois l’essence punk du monsieur (« The Ramones Are Dead », « B Side », « Home »), mais rien qui ne dénote sur cet album où le talent du bonhomme, nu, sans fard, s’exprime au grand jour. Une guitare, une voix, des convictions, après tout le punk ça n’est pas grand-chose d’autre, non ? Un beau disque, qui donne envie d’en découvrir beaucoup plus sur son géniteur.

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *