BUSH : Golden State

bush golden

Que retiendront les historiens du rock de Bush ? Pas grand chose diront les esprits chagrins… Un premier disque honnête mais franchement pas révolutionnaire qui les place leaders du « néogrunge anglais », un chanteur belle gueule et voix savamment cassée qui sait employer les roucoulades sans en faire trop, un style qui s’affirme entre hargne, douceur et mélancolie… Refrain connu ? Eh oui ! Seulement voilà, Bush persiste et signe, et c’est là le quatrième album de la petite troupe qui avance tranquillement, sans faire de vagues musicales, et avec un noyau de fans stable qui plus est ! Une fois de plus, Bush nous pond un album pas désagréable, qui se laisse écouter, on arrive même à taper du pied sur certains passages, on fredonne parfois. Mais une fois le disque fini, a-t-on envie de le remettre sur la platine ? Euh, well à la limite, une fois de temps en temps, s’il n’y a rien de plus excitant à se mettre sous la dent ! En fait, « Golden State » est un bon album de soirée, qu’on peut écouter d’une oreille distraite en discutant entre amis sans en perdre grand chose, tant l’ensemble reste convenu et sent le réchauffé… Il y a des jours où on a même pas honte d’être un esprit chagrin !

Paroles de l’album

Site officiel

Bush : Inflatable

Bush : The people that we love

Related Posts

  • 83
    Puressence est une formation anglaise qui pratique une pop indé assez mélancolique et poignante, avec la particularité de comporter un chanteur à la voix très androgyne (pour tout dire, j'ai longtemps cru qu'il s'agissait d'une chanteuse). Et l'air de rien, c'est un groupe qui vient d'atteindre ses 19 ans de…
    Tags: de, un, plus, une, à
  • 76
    Enslaved, on le constate depuis quelques années, a choisi le voyage comme ligne de conduite. Plutôt que de se choisir un genre musical personnel et de s'y arrêter, il a choisi d'évoluer par strate, redonnant sa vraie signification au qualificatif « progressif ». Car oui, Enslaved produit de la musique progressive. Pas…
    Tags: de, un, plus, à, on
  • 76
    Qui a déjà jeté une oreille du côté de Necromantia, Rotting Christ, Order Of The Ebon Hand et autres Septic Flesh le sait, les grecs sont capables de faire preuve d'une violence exemplaire, et parviennent de plus à y insuffler une rigueur et un génie musical, pour rendre le tout…
    Tags: de, une, un, à
  • 76
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 75
    Après un déjà très réussi "Mosaïc", sombre et épique, j'étais loin de m'attendre à un retour plus rock de Monsieur Edwards avec son projet solo. Car, si le cowboy est capable du meilleur, sa carrière avec Woven Hand est tout de même assez inégale. Bonne, très bonne surprise donc que…
    Tags: de, un, à, une, plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *