BROKEN BELLS : Eponyme

broken bells eponyme

Broken Bells, c’est l’union contre-nature (?) de Danger Mouse et du chanteur des Shins. Contre toute attente, ce mariage donne une pop assez classique, assez bien troussée il faut le dire. Décevant ? Peut-être un peu, nous on attendait plutôt euh… Qu’est-ce qu’on attendait déjà ? Une révolution, que le groupe prenne nos valeurs musicales, les balance aux orties et nous en fournisse des toutes neuves, bien pré-mâchées, prêtes à l’emploi ? Et si on en demandait trop ? Oh, de-ci de-là, au détour d’un rythme électronique malin, d’une ligne vocale plus aventureuse, on peut être surpris, hausser un sourcil, mais dans l’ensemble, ce premier album est juste le mariage de l’électro-pop, du folk et du rock psyché. Cela ne l’empêche pas d’être très réussi, et de regorger de titres évidents et immédiats, pas essentiels mais suffisamment plaisants pour que l’on souhaite se les repasser une fois de temps en temps. Ne pas réaliser un coup d’éclat, mais plutôt un bon album, est-ce si grave ?

Paroles de l’album

Site officiel

Broken Bells : The high road

Broken Bells : The ghost inside

Broken Bells : October

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *