BOY HARSHER : Careful

Jae Matthews et Augustus Muller décident en 2013 de former un groupe electro rock du nom de Teen Dreamz et sortir un premier ep. En 2014, le groupe décide de changer de nom pour adopter celui de Boy Harsher ; tant mieux. Le duo sort un premier album, suffisamment couronné de succès pour en sortir un deuxième que voici. Boy Harsher propose une musique qui ne manque pas de pulsions mélodiques, de rythmes pas binaires mais presque, mais les accompagne d’une noirceur personnelle. Comprenez qu’on ne verse pas ici dans l’electro dark, ni dans la darkwave à l’allemande, loin s’en faut, mais que pour autant, c’est pas la fête ici. Des rythmes électroniques bien rétro et dansants accompagnent un chant traînant et lointain, une voix blanche assez désespérée. D’ailleurs, d’entrée, « Keep driving » nous plonge dans une atmosphère assez cauchemardesque. Et c’est parti pour une quarantaine de minutes de sonorités très nineties. Côté paroles, rien que de très classiques histoires d’amours déçus, d’espoirs gâchés, de serments brisés, de sentiments brûlants ou brûlés. Hélas, le côté interchangeable des titres et le manque de pêche ne permet pas de garantir à ce « Careful » des écoutes répétées. On s’ennuie un peu, et on ne peut s’empêcher de trouver certains effets complètement ringards et mal agencés. Dommage car quelques bonnes idées et mélodies sont présentes, et Boy Harsher aurait pu en faire autre chose.

Site officiel

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *