BOWIE, David : Heathen

david bowie heathen1

Les héros d’antan sont fatigués… Ça, à force de festoyer sur de la musique électronique, on attrape des scolioses ! Et on se décide à revenir à de plus sages et moins aventureuses dispositions… Comprenez que « Heathen » n’est pas un album-surprise à la « Outside » ou « Earthling », mais qu’il suit de (très) près le controversé grand frère « Hours ». Une pop rock de facture classique mais qui rappelle parfois le glorieux passé, exécutée avec classe et finesse. Mais pour les frissons, on repassera. Non pas que cet album soit mauvais, il est juste…pareil. Désolé c’est le seul mot qui me vienne à l’esprit. Pas mieux que les vieux disques du dandy, pas forcément mieux que la production actuelle en la matière non plus. Quant aux remixes, ils amusent trente secondes mais n’apportent pas vraiment de bouffées de chaleur (ou de fraîcheur en l’occurrence…). « Heathen » est à la limite un album pour fans, qui se délecteront des quelques bonnes chansons qu’il contient. Quant aux autres, ils passeront leur chemin sans regrets. Il y a des jours où on ferait mieux de rester couché, monsieur Bowie.

Paroles de l’album

Site officiel

Related Posts

  • 88
    Je n'ai pas eu l'occasion d'écouter le premier album de ce projet aux allures de carton annoncé. Pourtant, le CV des participants est assez alléchant ; Jamey Masta d'Hatebreed, et surtout Kirk Windstein (Down, Crowbar). J'avoue que ce nom seul aurait suffi à aiguiser ma curiosité, tant je me retrouve…
    Tags: de, à, on
  • 88
    Il y a des jours comme ça. Où on se lève, sort de chez soi, et sur le chemin, on se retrouve nez à papier avec un billet de 50 € (qu’on décide derechef de réinvestir dans la matière première – non, pas la bière, ivrognes ! La musique, bien…
    Tags: de, on, à
  • 77
    Je dois avouer que j'attendais beaucoup de cet album, tant “Maudits soient les yeux fermés”, le morceau présent sur la bande originale du blockbuster “Taxi” premier du nom m'avait impressionné et conquis. Chiens de Paille s'est imposé à moi par sa distance au monde, sa froide lucidité. La vérité, la…
    Tags: de, à
  • 76
    Totalement perdu de vue après un premier album éponyme inégal mais plutôt très sympathique, entre rock et chanson, Elista s'invite à nouveau sur ma platine à l'occasion de ce nouvel (et troisième) opus, « L'amour, la guerre et l'imbécile ». « La part de toi » trace le chemin d'une pop à la française,…
    Tags: de, à, on
  • 76
    Que les ex-fans de Noir désir, attachés au côté sauvage et à contre-courant du groupe se rassurent ; si ce dernier a implosé, il subsiste de cet esprit au moins dans le cortex de l'un de ses anciens membres. Preuve en est ce deuxième album de zone libre, vrai bon…
    Tags: de, à, on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *