BORN OF OSIRIS : The eternal reign

En 2015, « Soul sphere » m’avait à la fois rassuré sur la capacité du groupe à rebondir, se renouveler. Bon, bien sûr, il m’avait aussi fait entrevoir comment ça pourrait tourner si le groupe avait quelques mauvaises idées. Heureusement, celles-ci ont totalement disparu sur ce nouvel ep, plus brutal, sorte de retour aux sources (The new reign » revisite en fait les premiers titres du combo) qui ne renie pas tous les aspects mélodiques et progressifs dont le groupe nous gratifie depuis sa création, mais les atténue quand même. Mais surtout, il recentre le propos en le rendant beaucoup plus concis et efficace : en 9 titres et 23 minutes, c’est expédié, et on s’en souviendra comme un très bon exemple de deathcore progressif. Les éléments électroniques y sont plus discrets qu’avant mais installent vraiment des ambiances uniques. Pas parfait mais tout de même très impressionnant, cette nouvelle sortie rehausse encore la légende du combo de l’Illinois, décidément capable de grandes choses !

Site officiel

Paroles de l’album

Born Of Osiris : Empires erased

Related Posts

  • 73
    Le jeune groupe deathcore de l'Illinois m'avait déjà positivement impressionné en 2011 avec son troisième album « The discovery ». Depuis, et avec regret, j'ai laissé filé un quatrième album ayant un peu divisé, faute de temps pour y jeter une oreille attentive. Je compte bien me rattraper avec ce cinquième opus.…
    Tags: the, c'est, of, sphere, soul, y, born, on, plus, groupe
  • 70
    Born Of Osiris sera-t-il le groupe qui me réconciliera avec le deathcore, genre bien souvent assez limité et trop codifié à mon goût ? Si "Follow The Signs" débute par un grunt en bonne et due forme, il montre immédiatement une facette à la fois plus mélodique et plus hors-normes…
    Tags: of, born, osiris, the, bien, plus, groupe, aux, deathcore, surtout

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *