BLEEDING GODS : Dodekathlon

Auteur d’un premier album remarqué dont je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’écouter une seule note, Bleeding Gods a été remarqué un peu partout et a donc l’occasion de remettre le couvert cette année pour un disque toujours marqué d’une forte empreinte death, mais allant également puiser dans le thrash, et insérant ici et là des éléments atmosphériques, progressifs ou plus doom. « Dodekathlon » est un concept-album inspiré des douze travaux d’Hercule. Il alterne entre puissance, sauvagerie et complexité. Mélodique mais pas trop, il se situe vraiment à la frontière du gros death thrash et du death épique. On ne s’ennuie pas le long de l’heure passée en compagnie des hollandais, et ce même si ce disque, au demeurant très bon, ne se situe pas au même niveau d’excellence que ses modèles avoués Fleshgod Apocalypse et surtout Septicflesh. La faute peut-être à des riffs parfois trop classiques, ou à une voix manquant un poil de relief. Mais que ça ne vous rebute pas ; ce sont là des éléments mineurs et qui n’empêchent pas d’apprécier un ensemble riche en titres extrêmement bien ficelés, un disque diversifié et aux ambiances très étudiées, capable de convaincre une large frange de fans. Joli coup !

Site officiel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *