BLEACHERS : Gone now

« J’y vais, j’y vais pas ? ». « Gone now » est de ces disques auxquels on doit revenir plusieurs fois avant d’en avoir le cœur net. Pourquoi donc ? Pour pas mal de raisons. D’abord parce que son géniteur, Jack Antonoff, est le guitariste d’un groupe que je n’apprécie pas, Fun. Ensuite et surtout parce que les chansons qui le composent sont des hymnes pop lumineux, chargés d’influences electro-pop et d’emphase, assez dans l’air du temps. Des tubes de radio, quoi. Et que je me demande pourquoi, là, aujourd’hui, j’arrive à les apprécier. Et que ça me fait peur, clairement. Tenez, prenez juste un titre comme « Let’s get married ». Lui seul devrait me faire fuir à toutes jambes, tant il respire la joie de vivre et la dodelination un sourire niais aux lèvres. Eh ben non, aujourd’hui, ça marche. La quasi-totalité de ce disque marche. Bon, il y a quand même quelques exceptions, faut pas déconner : le très variète « Goodbye », les clochettes très « Last christmas » de « I miss those days » (même si, beurk, le titre est assez bon), « Foreign girls », sa trompette urticante et sa voix vocodée… Mais tout ça ne change pas la donne ; « Gone now » est un disque de qualité, qui use et abuse de moyens modernes pour habiller des titres délicatement rétro. Et ça me fait vraiment mal d’écrire ça, vous savez. Bon, allez, vous m’excuserez, je vais me laver les oreilles avec le disque le plus malsain et chtarbé que je trouverais.

Site officiel

Paroles de l’album

Bleachers : Don’t take the money

Bleachers : I miss those days

Related Posts

  • 10000
    Lewis Watson a commencé à gratter sa guitare à l’âge de seize ans, en autodidacte. Il se fait remarquer via des vidéos où il reprend assez justement quelques titres qu’il apprécie, et à la sortie de son premier album, se fait embarquer pour les premières parties de Birdy. Le voici…
  • 10000
    Des genres, sous-genres, interprétations différentes, il y en a des tonnes sur Adopte Un Disque. Mais de mémoire, jamais on a parlé ici de girls band japonais. Ah, ben oui, je sais, l'appellation n'est pas très bien choisie, un poil sexiste, assez dédaigneuse. Et tout de suite, on s'imagine des…
  • 10000
    Difficile de négocier le tournant du troisième disque quand on a fait un carton avec les deux premiers. D'autant plus quand on a dans ses rangs un leader qui est devenu porte-étendard de deux minorités en mal d'acceptation... Alors c'est vrai, le plus simple pour ne pas tenter de creuser…
  • 10000
    En 2008, la (très) jolie Katy avait réussi un des plus beaux coups marketing en sortant un premier album chargé de titres pop rock légers et dansants, parfaitement calibrés pour la jeunesse insouciante et décomplexée (enfin pas trop quand même, histoire d'avoir l'aval des parents...). Voici donc le deuxième volet…
  • 10000
    Citée par Madonna comme l'une des artistes qu'elle appréciait le plus en ce moment, Katy Perry, sur la foi d'un single fort sympathique et qui joue la carte de la provoc' gentillette ("I Kissed A Girl", pensez un peu !), se retrouve propulsée en tête des charts outre-atlantique. "One Of…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *