BLANCHARD, Terence : 25th hour

terence blanchard 25th hour

Du compositeur de cette bande originale magnifique, j’avoue ne rien connaître. Et pourtant, durant le visionnage du film de Spike Lee, j’ai été frappé par la puissance d’évocation qui se dégageait de la partition de Terence Blanchard. Belle et sombre, ainsi se décline ici sa musique, empruntant autant aux grands maîtres Howard Shore ou Jerry Goldsmith qu’à d’autres traditions musicales. Ainsi on est surpris de retrouver Cheb Mami, assez loin de ses habitudes et se rapprochant plus du travail du défunt et regretté Nusrat Fateh Ali Khan. La tragédie se jouant à l’écran est traitée avec autant de justesse et de sobriété tout au long de ces 15 titres, et l’on en ressort aussi conquis et ému. Un travail d’une grande qualité. 

Site officiel

 

Related Posts

  • 70
    Ah, Kruger, combien d'obstacles avons-nous dû éviter pour nous retrouver ensemble aujourd'hui ? Combien de fois les sirènes du destin ont-elles essayé de nous détourner l'un de l'autre, mon Roméo suisse ? De quelle façon des muses diaboliques et de jeunes gredins ont-ils dérobé à mes douces esgourdes les douces…
    Tags: de, se

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *