BLACKMORE’S NIGHT : Secret Voyage

blackmores night secret

Septième album de Ritchie Blackmore sous la bannière de Blackmore’s Night. Rien de bien nouveau ici ; rock moyenâgeux parfois assez pompeux (le pénible « God Save The Keg » introductif), ballades douces et bien senties, le tout porté par la voix agréable de sa femme Candice. On a un peu plus de mal à comprendre la présence de la reprise de UB40 « Can ‘t Help Falling In Love With You », assez mauvaise il faut bien le dire. Le reste de l’album se situe dans la droite lignée de ces prédécesseurs, avec peut-être un peu plus de diversité et le retour d’une guitare électrique, cet album un peu moins inspiré satisfera les fans et fera bailler les autres. 

Paroles de l’album

Site officiel

 

 

Related Posts

  • 10000
    Oh, je vous entend d'ici... « Bouahaha ! Pfffff ! Peupeupeupeu ! Gniark gniark ! » Oui, c'est un album de noël. Mais attention, pas envoyé par n'importe qui ! Eh oui, c'est papy Ritchie et sa jolie blonde rencontrée au Superbowl (c'est-y pas romantique ça ?) qui œuvrent ici…
  • 71
    « Si c'est trop fort, c'est que t'es trop vieux » dit-on. Et bien cette maxime, Ritchie Blackmore l'a fait sienne depuis quelques années. S'il est vrai que le britannique n'a jamais affiché son amour pour le grindcore, il met depuis 1997 son talent de guitariste au service de titres neo-médiévaux assez…
    Tags: de, night, blackmore's, bien, rock, médiéval, medieval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *