BLACK FRIDAY ’29 : The Escape

black friday 29 escape

Cette formation allemande présente avec ce « The Escape » un premier « vrai » album dans un genre punk virulent et sans pitié. Se réclamant du mouvement straight edge, ces cinq jeunes gens ont des arguments musicaux intéressants à faire valoir pour la domination de la scène teutonne. Car Black Friday ’29 sait varier les tempos et agencer ses morceaux de façon à ne pas lasser l’auditeur lambda et ne pas rebuter le puriste. Sur certains passages, seule la voix indique clairement qu’il s’agit de hardcore. Une voix qu’on aimerait parfois d’ailleurs un peu plus nuancée, plus expressive. Mais bon, soyons justes, ce disque est assez bon pour se frayer un chemin parmi la masse et atterrir dans la discothèque des fans de hardcore old school…n’ayant pas peur de la nouveauté !

Site officiel

 

Related Posts

  • 10000
    Ahhh ! Enfin Fat Wreck daigne me faire l'honneur de m'envoyer l'une de ses productions ! Une seulement, je suis sur la sellette ! Et c'est là que le cas de conscience se pose. Si c'est mauvais, que fais-je ? Ah, oublions ça, il sera toujours temps d'y penser quand…
  • 10000
    Eternalis, à l'instar de son grand frère Victory, passe peu à peu de label dédié au hardcore à une boîte avec une ligne de conduite musicale plus floue, et j'avoue que je m'en réjouis. Non pas que le hardcore me soit désagréable, bien au contraire. Le fait est que le…
  • 10000
    J'ai découvert Raised Fist en 1995, grâce à la compil' "Cheap shots" de Burning Heart. Sauf que le groupe y siégeait avec plein de grosses machines punk / hardcore, qui ont à l'époque plus retenu mon attention que le groupe suédois (Millencolin, Breach, 59 Times The Pain, No Fun At…
  • 10000
    Peut-on allier amour immodéré du ballon rond, houliganisme et punk oï tout en restant classe et intelligent ? Eh ben non. Et pourtant The Business s’entête année après année à poursuivre sa quête ( ?), sa croisade contre la médiocrité footballistique. Mais rien n’y fait : The Business est un…
  • 10000
    Roger Miret et Mike Ness ont des points communs troublants. Tous deux ont joué un rôle important dans l'amérique rebelle. Le premier dans le hardcore punk avec Agnostic Front, le deuxième dans le punk tout court avec Social Distortion. Et tous deux éprouvent le besoin de se recentrer sur une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *