Billie Eilish : Don’t smile at me

Un an et quatre mois, c’est le temps qu’il aura fallu à « Don’t smile at me », premier mini-album de la teenager Billie Eilish,pour venir jusqu’à moi et me percuter de plein fouet. D’abord,et je ne sais pas pourquoi, cet artwork me fait penser au « It’s not me, it’s you » de Lilly Allen. Mais il apparaît qu’il ne s’agit pas vraiment d’un « A » stylisé ici. Et musicalement… Mmmh, la fraîcheur comme point commun, peut-être ? Billie Eilish pratique pour sa part une sorte de compromis entre un trip-hop langoureux, une folk pop fantômatique que ne renierait pas Karen Elson, et une pop r&b / electro à la Oh Land. Trois univers qui me plaisent beaucoup. Et si c’est surtout grâce à son single « Bored », qui a trouvé refuge sur la bande originale de la série pour ado (et pas que ?) 13 Reasons Why que s’est fait connaître la demoiselle, pour ma part c’est par hasard que je suis tombé sur cet ep. Billie écrit comme une fille de son âge, chante comme une jeune femme, et compose comme une pro.Du groove, de l’émotion, de la douceur et du savoir-faire complètent le tableau pour aboutir à un premier essai en tous points remarquable, qui annonce un premier album courant 2019 forcément accompagné de grosses attentes. Mais on peut au moins se dire que si celui-ci ne les remplit pas, on pourra toujours se rabattre sur ce plus que sympathique début. Bien sûr, quelques titres peuvent paraître « faciles », mais ils sont tellement bien pensés et interprétés que l’ensemble reste une oasis pour les oreilles !

Site officiel

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *