BIG KIZZ : Music is magic

Quand trois suédois aux expériences musicales diverses (Graveyard, Witchcraft, Lady Banana) s’unissent pour créer une musique pas originale pour un sou, rendant hommage au rock n’roll plus ou moins déviant qui les fait vibrer depuis des années, ça donne « Music is magic », le premier album de Big Kizz. On se situe ici à la croisée des chemins du hard rock, du garage rock et du rock psychédélique. L’ambiance est forcément électrique, le son est sale, la musique authentique et rebelle à souhait. Le chant rugueux occupe le premier plan, les guitares pas loin derrière. Du fuzz à gogo, des titres courts et pêchus, une certaine démesure rock, voici ce qu’on trouve ici en quantité. Pas toujours le pied au plancher, Big Kizz sait aménager des moments plus calmes, mais revient quand même bien vite aux affaires. Au final, « Music is magic » n’est pas parfait, mais il renferme de sacrés bons titres (« I want my girl », « Gave up tears ago », « Baby boy », « Long distance call ») qui méritent qu’on passe un peu, beaucoup même, de temps en leur compagnie !

Site officiel

Big Kizz : Long distance call

Big Kizz : I want my girl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *