BERSERK FOR TEA TIME : Ink…And Paper

berserk for tea time ink

Camarades de chambre de Cortez, les suisses de Berserk For Tea Time ont en commun avec ces derniers le côté évolué et progressif de leur hardcore. Tantôt classique, foutraque, ambiancé ou rock, « Ink…And Paper », qui lorgne autant du côté du screamo que du post hardcore ou du mathcore, n’est pourtant pas l’album indigeste qu’on pourrait penser. Les changements de rythmes sont amenés intelligemment, et les passages syncopés s’intègrent à l’ensemble sans douleur. Mais l’album n’est pas exempt de défauts : le plus gros est l’accent (les paroles sont en anglais), qui rappelle les heures sombres de certains groupes français, l’utilisation systématique du chant parlé sur des passages lents, qui a tendance à énerver après quelques morceaux, et un certain manque d’âme lors de certains passages brutaux. Rien qui ne puisse être corrigé bien sûr, mais il faudra y prêter attention assez vite tout de même. Par contre, bravo au label pour l’artwork vraiment original pour le genre, et la présence des paroles dans le digipack (c’est toujours intéressant de comprendre ce que les chanteurs hurlent avec tant d’application). Un bilan mitigé mais qui tire plutôt vers le positif.

Site officiel
Berserk For Tea Time : Spark

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *