BANKS : III

Banks est depuis ses débuts une extraterrestre et une ambitieuse. Elle s’attelle à une tâche complexe et ardue ; celle de conjuguer son univers intérieur riche à une production résolument actuelle et à la pointe du son. Et il faut bien l’avouer, elle y arrive souvent. Ce nouvel album, le troisième (quoi, vous aviez deviné ?) arrive après une longue période de pause pour la compositrice, lasse du rythme incessant de la vie de pop star, en besoin urgent de se poser pour réfléchir à la suite de sa carrière et de sa vie. Un break qui selon elle lui a été grandement bénéfique, puisque dès son début l’inspiration a débarqué au triple galop. Et ça s’entend ; les chansons electro pop r&b de la dame sont ici encore plus réussies, accrochant l’oreille sans jamais se montrer horripilantes musicalement ou vocalement comme trop souvent dans le genre, y compris (surtout ?) chez les stars. En fait, Banks pratique un style assez typé adulescent mais le fait de façon adulte. « III » est plus de ces disques qu’on écoute chez soi au calme, éventuellement en bonne compagnie, que ceux sur lesquels on se trémousse langoureusement en soirée. Ce qui n’enlève rien au potentiel de « contamination » de l’ensemble des titres. Des titres qui rivalisent de bonnes idées, de mini-breaks, de mélodies empoisonneuses ; une bonne alternative au r&b pour celles et ceux qui en apprécient les traits sans en épouser les formes.

Facebook

Instagram

Paroles de l’album

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *