BANHART, Devendra : Rejoicing In The Hands

devendra banhart rejoicing

Le voilà, le nouveau trésor cache de la folk lo-fi ! Devendra a beau n’avoir que 25 ans, il a déjà gagné le respect de ses pairs grâce à un remarqué premier album,  » Oh Me Oh My « , qui jouait un peu plus la carte du minimalisme semble-t-il. A l’écoute de ce deuxième album, on se demande vraiment à quelle époque on vit tant la musique du grand barbu est atypique et paraît  » vieillote « . Au moins, on ne se perd pas en conjectures, c’est du folk, du vrai de chez vrai. Les mélodies fragiles, la voix hésitante et le côté  » artisanal  » de la chose (je ne suis pas certain que les  » chboiiiing  » soient tous volontaires…) ont plus tendance à plaire qu’à rebuter, il est vrai. Et l’originalité de la mise en forme (quand on vous dit un mec avec une guitare, on vous dit pas  » et des effets et des overdubs et des chœurs et cætera « , on vous dit juste un mec avec une guitare, et même le médiator doit être banni !) apporte un plus niveau crédibilité et authenticité. Reste que, personnellement, passée la surprise et l’incrédulité des débuts, le style me laisse assez froid. Une expérience intéressante à tenter tout de même, que l’on réservera aux fans de folk roots.

Paroles de l’album

 

Site officiel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *