ARCTURUS  : Sideshow symphonies

arcturus sideshow

Rah  ! Depuis le merveilleux «  La Masquerade Infernale  », je guette le nom d’Acturus dans les listes de sorties de disques et les catalogues de distributeurs. Et ce malgré la semi-déception de l’opus précédant du collectif norvégien, «The Sham Mirrors», plus orienté metal atmosphérique et futuriste, montrant un visage plus apaisé et moins torturé. Or, à l’écoute de ce «  Sideshow Symphonies  », il s’avère que le groupe de Mr Steinar Sverd persiste et signe. Alors oui, je suis déçu, déçu par un groupe qui depuis son premier album franchement black sympho jusque l’album précédent, aurait toujours su aller de l’avant et évoluer sans que cela passe pour de la recherche de personnalité. Et voilà que la machine s’arrête, le compteur entre deux stades d’évolution. Car cet album voit revenir au premier plan la voix si théâtrale et magique de Simon  Estenaes, ci-devant ex frontman de Borknagar et actuel Dimmu Borgir  ! Seulement, sans l’écrin un brin fou qui nous la fait apprécier, celle-ci sonne par moments presque faux  ! Bref, sans nous sortir le même album, Arcturus semble ici être parvenu aux confins de son univers, et laisse les fondus de voyages interstellaires sur leur faim.

Paroles de l’album

 

Site officiel

 

Arcturus : Deamonpainter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *