ANATHEMA : We’re Here Because We’re Here

anathema were here

Sept ans qu’Anathema n’avait pas donné de signe de vie. Il faut dire que la banqueroute de Music For Nations lui a fait pas mal de mal. Bref. Connaissant le groupe, on était en droit d’attendre un album magnifique, et encore plus épuré et progressif que par le passé. Et on se se trompe pas. Produit par Steven Wilson (Porcupine Tree), sorti sur son label, ce nouvel album se pose comme le plus calme et apaisé des frangins Cavannagh. Anathema s’est depuis longtemps débarrassé de tout ce qui pouvait encore le rattacher musicalement au metal, tout en conservant une fanbase qui grossit au fur et à mesure des chefs d’œuvres créés par le groupe. Mélancolique, puissant, progressif, aérien, ce nouveau chapitre au titre volontairement teinté d’humour et de mystère est l’un des meilleurs de l’année. Superbe de bout en bout tout en utilisant des ficelles déjà éprouvées par le passé, avec toujours cette recherche de pureté de son et de simplicité, « We’re Here… » est d’ores et déjà indispensable pour les fans de la formation anglaise, et de rock mélancolique en général.

Paroles du disque

Site officiel

Anathema : Dreaming light

Related Posts

  • 73
    Ah, Kruger, combien d'obstacles avons-nous dû éviter pour nous retrouver ensemble aujourd'hui ? Combien de fois les sirènes du destin ont-elles essayé de nous détourner l'un de l'autre, mon Roméo suisse ? De quelle façon des muses diaboliques et de jeunes gredins ont-ils dérobé à mes douces esgourdes les douces…
    Tags: de, se
  • 72
    Il m'arrive souvent d'aller contre le courant, de voir des défauts là où d'autres voient du génie, de faire la grimace quand le monde sourit béatement. On pourrait y voir de la bêtise, de l'anticonformisme, de la provocation, ou un moyen de s'affirmer de la part d'un pauvre inadapté social…
    Tags: de
  • 72
    Au bout de combien de temps le fan transi qui attend fébrilement le nouveau disque de ses idoles n'en a-t-il finalement plus rien à battre ? C'est un peu la question sous-jacente de ce « Chinese Democracy », sixième album d'un groupe énorme il y a quinze ans mais qui, à force…
    Tags: de
  • 71
    A l'heure où le nom de Pantera est de plus en plus cité par de jeunes loups (et de moins jeunes) aux dents longues comme influence majeure, et quelques mois après le tragique décès de son ex-camarade Dimebag Darrell, Phil Anselmo sort de sa caverne pour nous proposer une musique…
    Tags: de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *