ANAAL NATHRAKH : Eschaton

anaal eschaton

Les anglais m’avaient quelque peu déçu avec leur précédent opus, moins original et plus bourrin que les débuts plus typés black indus. Tant pis pour moi, car le groupe a décidé de persévérer dans cette voie, en renforçant ça et là ses influences clairement heavy metal au travers de refrains en chant clair et de riffs plus intelligibles pour les non blackeux. Une idée intéressante bien que maladroitement exploitée, qui place le groupe quelque part entre un bon Myrksorg des familles et un Hammerfall fier, avec un chouilla d’Aborym pour pimenter la sauce. Mouais. Encore une fois, je reste sceptique quant au choix musical effectué sur cette galette, et je crains que, à l’instar du « IX Equilibrium » d’Emperor, le grand écart entre heavy et black (moins flagrant ici tout de même) ne lui soit dommageable et l’empêche de trouver son public.

Site officiel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *