AMIGO THE DEVIL : Everything is fine

Définissant lui-même sa musique comme « murderfolk », Amigo The Devil fait partie de ces artistes qui ont décidé de dévoyer l’americana pour lui faire revêtir de sombres couleurs. Car Amigo The Devil parle dans ses chansons de crimes, de trahisons, de bassesses diverses, bref du côté obscur de la force. Alors comme souvent, notre narrateur / acteur principal a quelques influences metal qui ressortent ça et là. On se situe donc dans un univers à la fois folk, americana et rock plus ou moins dur. Ce qui aboutit à un album pas forcément très équilibré, mais très plaisant à écouter et découvrir. Un album où, bien sûr, les amateurs du genre retrouveront des thèmes et des mélodies qui en rappelleront d’autres, mais dont l’origine et la finalité diffèrent. On entend du Johnny Cash, quelques titres sont plus proches d’un Butch Walker, d’autres plus modernes ou hellbilly… Le point commun entre ces titres ? Une ambiance southern gothic des plus réussies. Je pourrais vous en citer une bonne moitié, mais ça ne servirait pas à grand-chose. En effet, l’ensemble étant assez disparate, chacun y trouvera son compte et aura son propre avis sur la meilleure chanson. Ce qui est plutôt une bonne chose. A n’en pas douter, faire connaissance avec ce nouvel album de mi Amigo The Devil est une bénédiction pour ceux qui lui prêteront attention.

Paroles de l’album

Site officiel


Amigo The Devil : Cocaine and abel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *