ALIAS : Pitch black prism

alias_pitch_black_prism

Le temps où le nom d’Alias était étroitement et exclusivement lié à l’abstract hip-hop est bien loin. Aujourd’hui et de plus en plus, Brendon Whitney donne dans l’electro ambiant et l’electronica. Bien sûr, il reste quelques traces ça et là, mais on serait quand même bien malin de deviner qu’Alias est l’un des fers de lance du label Anticon. Ah, oui, je sais bien ce que vous voulez savoir ; cet album, il est bon ou pas ? Et bien, oui et non. Tantôt glacial et ambiant, tantôt plus rythmé et ensoleillé, « Pitch black prism » est trop l’un et pas assez l’autre, et ceci alternativement. Bon, concrètement, Alias n’a jamais été génial. Il a déjà été très bon, et l’est aussi sur certains titres ici, mais remplir un album entier de morceaux excellents semble être au-dessus des forces de Brendon. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’un Alias est moins connu qu’un Dj Sh adow. Soit. « Pitch black prism » reste un disque très correct, mais manque de panache et de personnalité mélodique marquée pour convaincre pleinement.

Site officiel
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *