ALI BARTER : Hello, I’m doing my best

A l’écoute de ce deuxième volume des aventures de l’australienne Ali Barter, je me suis demandé si je m’étais déjà demandé avant ce à quoi ressemblerait la rencontre entre Weezer et (la voix, au moins) de No Doubt. Non, jamais. Et pourtant, c’est bien à ça que j’ai l’impression d’avoir affaire. Soit un style fougueux, rebelle, poppy et sucré à la fois. Porté par Rivers Cuomo, ça sonne rock & roll. Porté par Ali, ça sonne sexy. Si la jeune femme fait dans la powerpop décomplexée, elle le fait à sa manière, en parlant d’elle, de ses aspirations, ses expériences, celles d’une femme moderne, forte et fragile, qui ne sait pas forcément où elle va mais le fait avec sincérité et volonté. Mais apprécier un disque pour ses intentions, ça n’a jamais été mon fort. Alors heureusement que « Hello, I’m doing my best » démontre un talent certain pour les mélodies, pour l’immédiateté, et enchaîne les titres qui accrochent et donnent tout son sens au mot chanson. Ce n’est pas un disque capillotracté comme j’aime à vous en présenter de temps en temps que nous avons là, mais un disque qui exploite nos instincts et notre goût du rythme. Et ça fait du bien aussi.

Instagram

Facebook

Paroles de l’album

Related Posts

  • 10000
    Bon, étant donné les disques souffreteux que Weezer nous a pondu en quelques années, nous sortir aujourd'hui un « White album » est quelque peu prétentieux, voire carrément insultant pour la mémoire d'un certain groupe britannique. Car même si « Everything will be alright in the end » avait effacé quelques griefs, on a…
  • 10000
    Weezer est, en quelques années, devenu le groupe le plus irrégulier de la planète rock, capable de pondre des titres imparables autant que d'infâmes bouses commerciales. Aujourd'hui, comme pour nous rassurer après des disques très moyens, il nous affirme qu'à la fin, tout ira bien. Tant mieux. Côté musique, c'est…
  • 10000
    Voici revenir les Weezer après moins d'un an d'absence des bacs. Rivers Cuomo et les siens nous servent ici un mélange de leur premier et de leur dernier album en date (= le bleu et le vert). C'est à dire des chansons concises, pêchues, sautillantes, rock n' roll, immédiates. Une…
  • 10000
    10 titres, 14 minutes. Et je ne vous présente ni un disque de punk, ni de grindcore. C’est dingue non ? Bordel, mais qui va acheter un disque de 14 minutes ? C’est, en substance, ma première pensée. Mais cette première pensée s’est vite envolée. Parce qu’en même temps qu’elle se formait…
  • 10000
    Ah ben merde alors. Je ne sais pas qui a tabassé Mike Krol, mais ça n’est certainement pas pour sa musique de merde. Parce que le musicien américain a un talent certain. Son style de prédilection ? Une powerpop qui confine au punk rock, ou le contraire. Des riffs d’une efficacité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *