ALCHEMIST : Austral Alien

alchemist austral

Cinquième album des australiens et premier parvenant à mes oreilles, cet « Austral Alien » vaut largement que l’on s’y arrête. Mixture réussie de thrash, progressif, rock psychédélique et influences diverses (jazz ?, world ?, hardcore ?), Alchemist impressionne et séduit, de l’artwork (proprement superbe) au « Letter To The Future » final, mea culpa d’une génération qui détruit peu à peu son monde « à l’insu de son plein gré ». Alchemist confirme déjà les espoirs que l’on avait pas encore placé en lui, c’est un comble ! Si vous voulez vraiment des comparaisons, je dirais que c’est entre les passages psyché doom d’Anathema, la période « Angel Rat » de Voivod et la discographie complète de Psychotic Waltz. A retrouver avec encore plus de plaisir dans deux ans, un album un peu plus varié sous le bras ?

Paroles de l’album

Site officiel

 

Alchemist : First contact

Alchemist : Solarburn

Related Posts

  • 76
    J'ai connu les australiens d'Alchemist grâce à monsieur Relapse records qui en 2003 m'a gentiment envoyé leur cinquième album, "Austral Alien". Un disque qui à l'époque m'avait fait forte impression, et où j'avais pu découvrir une formation expérimentée, sûre d'elle, aventureuse et à la personnalité hors du commun. Quatre ans…
    Tags: de, un, à, alchemist, plus
  • 73
    Les Marseillais de Dagoba sont sur une pente ascendante depuis un bon petit paquet d'années, et font tout pour rester sur le devant de la scène, s'imposant un rythme de croisière, une qualité compositive et une puissance rares. Bon, certes, la recette bouge peu ou pas du tout (ici, un…
    Tags: de, un, à
  • 73
    Après le New York hardcore, Full Blown Chaos nous fait le coup du New York metalcore. Brutale et sans compromis, la musique de ce premier album s'adresse directement aux plus durs d'entre vous. Car malgré une pointe de mélodie par-ci par-là, les treize titres de ce premier opus sentent la…
    Tags: de, à, un, plus
  • 71
    Tous les fans de metal extrême qui ne connaîtraient pas encore les italiens d’Ephel Duath devraient rougir de honte après l’écoute de ce nouvel opus. Pas beaucoup plus que pour le précédent, me diront les initiés, mais plus le temps passe, et plus leur faute s’alourdit. Un petit point d’histoire…
    Tags: de, un, plus, à
  • 71
    J'étais de ceux que « In Rainbows » a déçu. Trop propret, trop facile, comme si une certaine convenance musicale de la part du groupe devait contrebalancer l'audace commerciale, le doigt d'honneur tendu nonchalamment aux majors et à leur modèle économique en fin de vie. Ok, c'est bien beau les idées, mais…
    Tags: de, plus, un

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *