AGORAPHOBIC NOSEBLEED  : Bestial Machinery

agoraphobic bestial

Agoraphobic Nosebleed est un des monstres du  grindcore US, qui comporte en ses rangs un certain Scott Hull, ci-devant membre de Pig Destroyer, autre entité grind hautement atteinte. Les furieux nous proposent ici de redécouvrir divers morceaux inédits ou rares. 136 titres réunis sur un double cd regroupant tous leurs enregistrements datant d’avant leur signature avec Relapse. Une somme considérable de brutalité pure retravaillée juste ce qu’il faut pour l’occasion. Bon, avouons-le, rien n’est fait ici pour conquérir le réticent, qui n’y verra qu’une collection certes pas trop mal troussée mais pas transcendante pour autant. Les autres profiteront la bave aux lèvres et les tympans en sang de l’opportunité de s’enquiller autant de monstruosités d’un seul coup.

Site officiel

 

 

Related Posts

  • 10000
    Extreme Precautions, c'est le nouveau joujou de Mondkopf, dont le très bon « Hadès » est chroniqué dans ses pages. On connaît l'attachement et le talent du bonhomme pour la techno ; pas de raison que ça change. On connaît aussi son goût plus récent pour les ambiances abyssales et la violence sourde.…
  • 10000
    Ça fait bien longtemps que je n'ai pas écouté un bon groupe de grindcore. Aujourd'hui, monsieur Relapse me propose Columns, soit quatre jeunes gens majoritairement barbus (ok, je suis démasqué, mon sponsor est une grande marque de rasoirs), déjà aperçus dans d'autres formations grind / death (Hemdale, Wretched, Vehemence, Glass…
  • 10000
    Du metal instrumental, c'est déjà vu, et ça a donné lieu au meilleur comme au pire. Format duo, c'est déjà à la fois beaucoup plus inédit et casse-gueule. Mais basse-batterie, là, ça devient plutôt présomptueux. On se retrouve donc ici face à douze morceaux pour une petite demi-heure de musique…
  • 10000
    Weekend Nachos n'est pas connu pour son tempérament tendre et câlin. Et même sans avoir un souvenir précis ou même ému du combo, je me rappelle d'une horde de brutes privilégiant la violence à l'ambiance, entre grindcore, hardcore, death et sludge. Pour ce troisième album, le groupe a décidé de…
  • 10000
    Le grindcore est un genre ô combien étriqué et l'Italie pas forcément le pays du métal. Alors quand nous est offerte la possibilité de faire mentir les faits, qui plus est en nous enfilant le nouvel album d'une légende du grind hardcore transalpin, on ne se fait pas prier !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *