AGENT FRESCO : Destrier

Agent_Fresco_Destrier

Ah, les islandais ! Côté musique, ils savent se montrer inventifs et originaux, ils l’ont déjà montré dans le passé, et à l’écoute de ce deuxième album, ça ne semble pas près de se calmer. Tant mieux. Bon, bien sûr, ça ne rend pas les choses plus simples à votre serviteur. Mais ça a le mérite de les rendre plus agréables. « Destrier » est l’un de ces albums qu’on aura bien du mal à cataloguer, à qualifier. On y trouve de l’emo, du rock alternatif, du metal atmosphérique, du rock progressif, le tout porté par un chant sensible et équilibriste, qui surprendra parfois par son côté très lyrique. Et si le côté metal du groupe est très bien planqué, il refait parfois surface de manière tout aussi inattendue (l’assez, euh, caillou dans le potage « Angst », seul vrai témoignage). Mais ce qu’on trouve surtout ici, c’est de la virtuosité, du génie. De l’introductif et désarçonnant « Let them see us » à la longue et délicate finale « Mono no aware », on est transporté dans un monde ni totalement étranger ni complètement familier. Un bel endroit, souvent paisible et idyllique, parfois traversé d’orages qui ne font qu’apprécier plus encore le temps clément qui suivra immanquablement. Une jolie surprise pour votre serviteur et ceux qui se donneront la peine d’enfourcher ce « Destrier » !

Paroles de l’album

Site officiel

Agent Fresco : Wait for me

Related Posts

  • 10000
    Iq ou la preuve de mon inconstance. Découvert grâce au très bon "Are you sitting comfortably ?" de 1989 un chouilla plus tard, j'ai totalement zappé le groupe et sa discographie fournie par la suite, malgré un détour vers "Tales from the lush attic" et "The wake". Il faut dire…
  • 10000
    Constitué de transfuges de groupes reconnus de metal norvégiens (Khold, Arcturus, Mayhem), Winds est à cent lieues de ce qu'on pourrait attendre de ces membres (quoique pour Mr Blomberg alias Hellhammer, plus rien ne nous étonne...). En effet, le groupe propose un metal à la limite du rock progressif, où…
  • 10000
    Diptic, c'est l'aventure de deux hommes, l'un auteur et l'autre compositeur, qui se rencontrent sur Lille en 2004 et ambitionnent de faire une musique où profondeur et virtuosité iraient de pair. Très vite, le groupe intègre une chanteuse et oriente sa musique vers un compromis entre metal et rock, avec…
  • 10000
    Attention osni ! Corde Oblique, formation transalpine jusqu'alors inconnue, atterrit aujourd'hui dans le lecteur de ma chaîne hi-fi avec son mélange étrange entre musique médiévale, dark folk et rock progressif. Alternant entre chant masculin et féminin, italien et anglais, Corde Oblique fait tout pour déstabiliser son auditoire. Le déstabiliser oui,…
  • 10000
    La suède est l'un des pays les plus influents dans le monde du metal, c'est une évidence. Et nous le rappelle périodiquement par l'éclosion de groupes-phénomène. Aujourd'hui nous nous intéresserons au troisième opus de Ghost, formation avançant masquée depuis ses débuts en 2008, et « changeant » de chanteur à chaque sortie.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *