ABORYM : Shifting_negative

Ah, Aborym et son black industriel ! Comme une petite poignée d’autres, il s’est révélé être une créature monstrueuse et tentaculaire capable le plus souvent du meilleur, et passé maître dans l’art de la surenchère. Mais ça, c’était avant. Ce jeu ne semble plus l’amuser du tout. Car écouter « Shifting_negative », c’est faire l’expérience d’un tout autre univers. Ah oui, d’accord, on peut garder le qualificatif d’ « industriel », et on peut même garder celui de « metal ». Mais quand même, la métamorphose est impressionnante. Quelque part entre un Nine Inch Nails et un Rob Zombie, ce huitième album tente de rester aussi crade et malsain qu’avant, tout en injectant une grosse dose de culture pop, de rock déjanté et moderne. Et y parvient, on ne peut pas lui retirer. En revanche, qualifier le résultat de réussi ou d’excitant est un pas que je ne ferai pas. L’album se tient à peu près… et puis c’est tout. Sa propension à caser des soli partout va un peu à l’encontre de la lisibilité des chansons, et ses riffs ne sont pas assez percutants pour causer une adhésion immédiate et durable. Bref, y’a du taf. Ah, Aborym et son black industriel ! C’était la belle époque…

Site officiel

Aborym : Precarious

Related Posts

  • 10000
    Malgré l'absence d'Attila Csihar sur ce nouvel opus, remplacé par un certain «  Prime Evil  », le retour d'Aborym se fait sous les meilleurs auspices, après un «With No Human Intervention» décevant de la part d'un groupe qui jusque-là s'était toujours fait remarquer par un anticonformisme assumé et recherché. Pas…
  • 10000
    Troisième album pour les polémiques romains d'Aborym. Nous ne nous attarderons pas sur des sujets qui fâchent, et nous intéresserons plutôt à la musique. Toujours plus violent et électronique, le groupe cherche à peaufiner sont art mais a un peu perdu ce qui faisait son talent. Car on a l'impression…
  • 10000
    Avec son nom de film de série Z diffusé en deuxième partie de soirée sur RTL9 (la référence du nanar), Alien Vampires est pourtant un projet intéressant, ou du moins, puisque je n'y ai pas encore vraiment prêté attention, constitué de façon intéressante. Car la moitié du groupe, c'est un…
  • 10000
    Jamais entendu parler de ce groupe avant. Et pourtant, les allemands en sont à leur sixième album studio tout de même ! Alors, bien sûr, sont passés par là un recadrage musical, apparemment d'ailleurs sur cet album tout particulièrement (sont passés du metal heavy glamouze au metal industriel, en gros), et…
  • 10000
    Chant du cygne d'une formation suédoise de metal industriel à la trajectoire assez confidentielle malgré des premières parties bien cool (Slayer, Fear Factory, Machine Head, quand même), ce « Your vision as never mine to share » est pourtant un disque assez fantastique. Débarrassé de ses oripeaux très noise industriel mais ayant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *