8KIDS : Blüten

On le sait tous, ça fait bien longtemps que le hardcore a rencontré la pop et qu’ils font des petits, en vitrine, au vu et au su de tout le monde. Sauf qu’il arrive bien souvent que ces rejetons soient franchement difformes, de ceux qu’on regrette par la suite de ne pas avoir noyé à la naissance (oh, ne me jetez pas la pierre, on l’a tous pensé un jour, au moins des enfants des autres !). Bref. C’est évident, nous allons aujourd’hui étudier un cas concret. Mais pour une fois, il s’agit d’un contre-exemple. Bien sûr, c’est mon point de vue uniquement. Et ça ne veut pas dire que « Blüten » est un disque facile à prendre en main. 8Kids est un combo allemand qui chante en langue maternelle un style que l’on décrira comme, euh, rockcore ? Comprenez que si la base est clairement rock, la scansion et certains vocaux se rapprochent fortement du hardcore. Mais on va aussi trouver des éléments plus electro, des influences hip-hop, Et la formation met un point d’honneur à exploiter la moindre de ses émotions à travers sa musique. Alors quoi, on peut parler d’emo ? Pourquoi pas. On a clairement l’impression d’écouter du post hardcore sans aucun élément metal ou presque. Les 10 chansons de ce nouvel opus pourraient être largement plus musclées. Il aurait d’ailleurs je pense été interessant de proposer l’album sous deux versions différentes, l’actuelle et une beaucoup plus bourrine. Parce que certains ressortiront forcément un peu frustrés de l’écoute. Au moins le temps ue la démarche fasse son chemin et fasse sens. « Denen die wir waren », le grand frère de « Blüten », était de fait beaucoup plus musclé, au moins dans les vocaux. Etait-il mieux fichu pour autant ? Pas sûr. De fait, pas mal des titres de cette galette sont vraiment très réussis ; « Kraft », « Wir bleiben kids », « Dein zuhause », « Spiegelbild », « Halt dich fest an mir », c’est déjà pas mal. Le reste s’écoute bien aussi, même si parfois ça manque de décibels. En tout cas, ça a le mérite d’être étonnant, et ça, c’est assez rare pour être signalé.

Facebook

Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *