50 CENT : Before I Self-Destruct

50 cent before

Le bad boy ricain, depuis un moment plus préoccupé par l’entretien de son physique de camionneur et le poids en carats de ses bagouses que par les trafics en tout genre, nous revient pour un quatrième album moins bling bling et plus sombre. Exit donc les titres poppy ou dance à outrance et retour à un gangsta rap plus poisseux. La musique y gagne-t-elle ? Bof. L’album est bien produit, Fifty fidèle à lui-même, les invités prestigieux sont là, mais l’album manque de morceaux vraiment accrocheurs. On en compte quand même quelques-uns, et d’ailleurs pas forcément ceux qu’on croirait. « Psycho » en duo avec Eminem est sympa, mais je lui préfère presque une « Strong Enough » aux sons soul old school, l’introductif « The Invitation » (Fifty a toujours soigné ses entrées en matière, ce n’est donc pas une surprise), ou une « I Got Swag » au groove sale, assez représentative du style du guss. Côté ratages, on notera l’autotunée « Do You Think About me » et le duo avec R. Kelly « Could’ve been You », franchement pénibles. Le reste est pas mal du tout, mais pour un album attendu de longue date (« Before I Self Destruct » devait sortir en 2007), on aurait pu s’attendre à mieux.

Paroles de l’album

Site officiel

50 Cent : Ok you’re right

50 Cent : Baby by me

50 Cent : Do you think about me

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *